Les jeux de semailles ou Mancalas

La caractéristique commune des jeux de semailles (ou Mancalas) est de se jouer avec des pions (graines, cauris, cailloux) disposés dans les cases d’un tablier et dont la répartition à l’issue du coup d’un joueur (semailles) détermine l’issue de ce coup (capture de graines ou non).C’est en Afrique surtout que se sont développées de nombreuses variantes des jeux de semailles: Awélé, Wari, Bao, Omweso, ….

Il s’agit de jeux de stratégies, dont la pratique nécessite des calculs arithmétiques, des anticipations, etc. car le hasard n’intervient pas.

Le matériel du jeu est élémentaire, on peut même le réaliser soi-même, n’importe où, gratuitement.

En général ces jeux sont simples à apprendre (on peut apprendre les règles en quelques minutes), mais très difficiles à maîtriser.

L’awele

Le jeu d’awele est la variante la plus pratiquée en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Sénégal, etc.). Le même jeu est pratiqué également dans les Caraïbes (Antigua).

5 à 10 minutes suffisent pour apprendre les règles de l’awele. (Cliquez sur le lien pour les télécharger).

Un tournoi international est organisé chaque année au Musée Suisse du Jeu de La Tour-de-Peilz.